Courses à cheveux

Run baby run en bun

3, 2, 1… Run baby run en bun ! C’est parti pour le tout premier article de l’année dédié aux baskets coiffées ! Non non, celles-ci n’ont pas été rangées au placard, bien au contraire. Même si la dernière course à cheveux date du 5 juin 2016 avec le 10km pour Elles, il y a eu un peu de chemin parcouru ces derniers mois.

Pour cette rentrée 2017, on enfile les nouvelles chaussures Adidas adizero adios boost 3 pour préparer le prochain Marathon de Nantes qui aura lieu le 30 avril. Apparement, il s’agit du modèle gagnant du marathon ! On verra bien une fois celles-ci aux pieds et sur le parcours !

Après avoir ponctué l’année 2014 par mon tout premier Marathon de Nice-Cannes, j’ai enfilé  des anciennes boost pour réaliser 9 courses à cheveux sensationnelles en 2015. L’année aura été une vraie course contre la montre. En 2016, le Marathon de Paris aura aussi marqué un sacré tournant. 

Beaucoup d’émotions, d’intensité et de travail pour le finir. L’objectif a été partiellement atteint sur cette course tressée. Les sensations étaient quand même bonnes. Deux petites courses à cheveux sont venues aussi pimenter l’année sportive et coiffée. 

2017, du Run du Fun du Bun

Il y a eu plusieurs tentatives de chignons et de tresses sur les courses à cheveux précédentes mais je garde toujours la palme d’or pour les cheveux attachés sous la casquette ! Cette année, on sortira plus souvent le chignon bun qui peut aussi être un modèle gagnant du marathon.

On me demande souvent quel plaisir j’éprouve à courir une distance comme celle-ci. Je dirais simplement de la satisfaction personnelle, rien de plus.

J’apprécie toute la préparation que j’accorde pour cet événement. Le plaisir est décuplé une fois sur le parcours car je retrouve un collectif qui est dans le même état d’esprit. De toutes les épreuves sportives réalisées dans le passé, le Marathon est celle qui ressort. Se préparer à ce type de course demande du temps, de l’énergie et beaucoup de motivation personnelle mais le résultat est tellement spécial.

Si vous êtes nombreux à avoir parcouru cette distance ou bien à la réaliser cette année, je dirais à toutes ces personnes de ne jamais sous-estimer l’effort. Chaque marathon est différent et votre condition physique est nouvelle le jour de l’épreuve.

On a aussi tendance à se fixer un objectif trop haut alors qu’il n’est pas toujours réalisable. Même si on l’a déjà fait plusieurs fois, nous ne sommes finalement jamais très sûrs de le terminer. Un problème physique peut arriver et compromettre toute l’épreuve.

Il faut donc bien penser à inclure au moins 3 ou 4 séances par semaine intégrant des entraînements sur piste et des sorties longues pour le réaliser modestement. Pendant les 4 mois qui précèdent la course, il est aussi recommandé de changer ses habitudes alimentaires, de bien se reposer entre les séances et d’éviter tous les excès.

Et nos têtes coiffées dans tout ca ?

Toute une histoire… C’est évident que nous n’allons pas révolutionner les courses avec des coiffures extravagantes. On sait pertinemment qu’elles seront simples, faciles à réaliser et efficaces. Cependant, notre crinière a besoin d’être soignée surtout si elle est longue mais il n’est pas nécessaire de faire des shampoings à répétition au risque de l’abîmer. Les seuls petits conseils qui me viennent et pouvant être appliqués facilement dans d’autres disciplines sportives :

– En été, avant vos sorties running, vous pouvez protéger vos cheveux en les enduisant d’un soin solaire.

– Vous pouvez également réaliser un soin par semaine (le masque Uniq One de Revlon est très bon et répare la fibre capillaire).

– Après chaque séance d’entraînement, brossez bien vos cheveux.

– Avant chaque shampoing, vous pouvez les démêler en passant une noix d’huile végétale (amande douce, coco ou palme par exemple).

– Afin d’améliorer la brillance du cheveu, vous pouvez aussi les rincer avec du vinaigre, du jus de citron ou tout simplement de l’eau froide, cela referme les écailles.

Voilà quelques conseils plus superficiels mais toujours bons à prendre. On se retrouve dans quelques mois pour deux articles : un avant le jour J et l’autre après bien sûr ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *