Coiffures sportives

Je tresse, tu tresses, elle tresse…

Et vous, vous portez quoi comme coiffure rapide, simple et efficace pour aller vous défouler le soir après une journée bien remplie ? Quelques idées de coiffure pour partir la tête légère et bien dans ses talons crampons ?

Voilà deux semaines que je m’entraîne sur le bitume parisien après une belle pause de 4 mois. Baskets aux pieds et cheveux tressés comme vous l’aurez bien compris si vous parcourez mon Instagram… Ces derniers jours, j’ai adopté la tresse haute. Je l’avais utilisée lors de mon dernier marathon coiffé mais avec une casquette, elle était peu visible. Cette fois-ci, ma tresse (avec un peu plus de longueur comme mes cheveux poussent) a pris le grand air en parcourant les pistes d’athlétisme.

Bilan de ces premiers entraînements tressés ?

Le souffle un peu coupé, les jambes plus lourdes, la chaleur au rendez-vous et la tresse qui s’agite dans tous les sens… Bon, dure dure cette reprise mais on ne lâche rien, pas même l’élastique à cheveux ! Il faut remettre petit à petit la machine en route et repartir sur les pistes.

J’ai commencé sur un rythme de 5:20 min/km, 5 entraînements par semaine et pour l’instant, ca me convient bien ! J’alterne course de 30 minutes, d’une heure, séances de fractionnés, sprint cheveux au vent et corde à sauter ! On tient le cap le soir avant la tombée de la nuit ou le week-end aux aurores.

Coup de peigne

Et ma tresse dans tout ca ?

Pas totalement convaincue par la tresse haute qui se balade dans tous les sens. Il est très rare qu’on reste la tête dans la même position tout au long de la course… Moi qui aime bien regarder tout ce qu’il se passe autour de moi pendant mes séances running, bah… C’est raté ! J’ai l’impression d’être bloquée, figée et concentrée uniquement sur mes pieds ET la tresse qui ne doit pas bouger. C’est un peu gênant voire contraignant en fait. Même si elle n’est pas très longue… Elle m’embarrasse ! Et il n’y a rien de pire, pendant une course, d’être déstabilisée par quelque chose qui vous gêne.

Coup de peigne

Alors un petit conseil Mesdames… Courir c’est bien mais courir à l’aise et la tête légère c’est mieux ! J’ai pris deux minutes à la faire… J’ai commencé par faire une queue de cheval, puis j’ai mis la tête à l’envers, réalisé rapidement une tresse et attaché le tout. Ce n’est pas une grande réussite mais ça passe partout.

Seulement… Après quelques foulées, la musique dans les oreilles, 100% connectée à mon appli traditionnelle Runstatic, Plan d’entraînement 10 kilomètres 45 minutes, la tresse s’agite… Quoi faire s’en pour autant s’arrêter ? Généralement quand je me fixe un temps pendant une sortie, j’essaie un maximum de le respecter. Je me suis concentrée sur son mouvement et j’ai finalement pris son rythme. Elle avait décidé d’aller plus vite hier soir… Pas de soucis, on passe à la vitesse au dessus et on déroule !

Je fais ma première course à cheveux dimanche : 10 kilomètres de Boulogne… Par contre, tresse haute au placard pour une nouvelle coiffure plus tenace ! Allez… On tient la cadence !

A vos élastiques ! 

One comment

  1. Très jolie tresse !
    Deltreylicious

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *