Courses à cheveux

10km de Boulogne #01

Voilà près de trois semaines que j’ai repris les entraînements coiffés pour accomplir ma toute première course à cheveux de l’année 2015 qui a eu lieu hier dans le Bois de Boulogne Billancourt en région parisienne. Il s’agissait d’un dix kilomètres. Environ 4 500 personnes ont pris le départ aux alentours de 10 heures.

10 Kilomètres de Boulogne

C’est avec un peu d’appréhension que je suis arrivée le matin 1 heure et demi avant sur les lieux pour chauffer les muscles du corps, refaire ma queue de cheval basse et attacher mes lacets.

Je n’étais pas tout à fait confiante car quelques jours avant dans la semaine, j’ai ressenti une petite douleur au mollet gauche qui m’a gêné pendant quelques entraînements. En 4 mois de préparation pour le marathon, je n’avais jamais eu de douleurs à ce niveau là. La longue pause que je me suis accordée pendant ces derniers mois a permis de reposer mes genoux qui en avaient bien besoin. Seulement, avec beaucoup d’enthousiasme et d’énergie, puis avec le temps qui faisait ces derniers jours, j’étais prête à reprendre. Repartir sur les routes, me vider la tête, réaliser quelques coiffures rapides avant les sorties courtes ou longues qui m’attendaient. C’est comme ça que j’ai progressivement ressenti la douleur après quelques entraînements plus rapides, après quelques fractionnés comme on dit dans le jargon du runner.

A l’entraînement, j’avais un rythme qui variait entre 5 minutes et 5 minutes 45 par kilomètre. Quand on reprend comme cela après une période de temps mort, mieux vaut repartir sur un rythme plus cool et se laisser du temps. 

Hier matin, les jambes un peu lourdes, la tête recouverte par ma traditionnelle casquette qui ne me lâche plus lors de mes courses, j’ai pris le départ accompagnée d’un ami runner, qui quelque temps avant, venait de faire le marathon de Paris en 3h36 minutes. Je m’étais fixée deux objectifs la veille de partir sur les routes : me faire plaisir avec cette queue de cheval légère et réaliser la course entre 50 et 55 minutes à ses côtés. Quelque temps avant, je croisais un autre ami, ex collègue de Sportlabgroup et runner qui prenait le départ dans le SAS – de 40 minutes avec la team Nike. Et plus loin encore, metstesbaskets prenait également le chemin après avoir réalisé une jolie performance à l’occasion de son deuxième marathon parisien.

Nous voilà donc tous partis, tous dans cette fameuse zone avant de franchir la ligne de départ. J’observais la tenue des coureurs, les coiffures aussi et constatais une fois de plus que la queue de cheval haute ou basse était généralement au rendez-vous.

On entend le coup de pétard du pistolet et hop c’est parti, nous v’là en route, appli runtastic au bras ou à la taille et on essaie de se frayer un chemin parmi ces nombreux coureurs. Le temps de quelques secondes, j’ai eu l’impression de revivre le marathon de Nice-Cannes en novembre dernier. On démarre sur un rythme de 5,11 minutes dans le premier kilomètre. La gorge déjà sèche, j’avance progressivement dans le bois mais j’ai les jambes lourdes.

Puis on accélère dans le deuxième kilomètre avec un rythme de 04:55 minutes / kilomètre en poursuivant comme cela jusqu’au 5. Je ne cours pas souvent dans ce coin là mais je commençais à vite m’en lasser. J’avais l’impression qu’on faisait des boucles sur nous même car les routes se ressemblaient beaucoup. S’il y a bien quelque chose que je n’aime pas dans la course à pied c’est de repasser toujours par les mêmes endroits. En entraînement c’est plus difficile de varier mais en course, je privilégie les parcours plus diversifiés.

5ème kilomètre

Après avoir laissé la petite montée derrière nous, on diminue un peu la cadence tout comme dans les trois kilomètres qui suivaient. J’avais l’impression que la course était interminable et je n’y prenais pas beaucoup de plaisir à ma plus grande surprise. Pourtant toutes les conditions étaient réunies, l’ambiance était bonne, ma queue de cheval ne me gênait pas, la douleur au mollet dormait et les conditions climatiques étaient plutôt agréables. Je pense que j’étais encore branchée sur le bouton « marathon », on garde un rythme constant et on avance. Je n’arrivais pas à mettre un petit coup d’accélérateur alors qu’il n’y avait pas beaucoup de surprises dans ce parcours, tout était presque plat.

9ème kilomètre

C’est seulement dans le dernier kilomètre que je commençais à prendre du plaisir, je réalisais aussi qu’on était proche de la fin et que j’allais apprécier le bon coup de peigne à l’arrivée ! Il ne reste plus que 800 mètres, mon partenaire de course me souffle « allez, on est proche » et je commence à sprinter. Sauf que j’ai eu une illusion en pensant que l’arrivée était beaucoup plus proche que cela. Je ralentis la cadence, il ne comprend pas trop. Plus de musique dans les oreilles, quelques goutes de transpiration sur le visage et tout d’un coup, j’aperçois l’arrivée. Je tente un nouveau sprint et je me rends compte qu’il m’en restait encore pas mal sous la basket. On passe la ligne d’arrivée en 53:03 minutes.

Bilan de cette première course à cheveux

Pas tout à fait satisfaite de cette course. Un objectif sur deux atteint. Il y a encore du travail pour descendre le chrono et réaliser un dix kilomètres en 45 minutes mais on en est qu’au début. Je pense même changer quelques habitudes comme ne plus porter de casquette pour privilégier le chignon haut, tiré à quatre épingles, acheter une nouvelle paire de running et courir avec une tenue plus légère. Le cuissard de bvsport était bien, agréable, me compressait les cuisses mais je préfère quand même porter un short court pendant les courses.

Voilà pour ce premier bilan de course à cheveux… On verra le mois prochain lors des 10 kilomètres du 19ème arrondissement. Merci à vous pour vos encouragements.

10 kilomètres de Boulogne

One comment

  1. Hihihihi!! Merci pour la citation et Well done pour ta course 😉 Effectivement un 10km et un marathon ne se gère pas de la même manière! Mais ça va venir! Repose toi et ne tire pas trop sur ton mollet pour être en forme le 7 Juin!!
    See you soon!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *